S'INVESTIR DANS "OLIVAINT..."

SIMON,CHRISTINE

Page 17

Mardi 14 mars 1989

CONNAISSEZ-VOUS Olivaint? Sans doute, avez-vous entendu parler des voyages d'étudiants organisés, chaque année, à travers le monde. Mais, par-delà ces voyages d'études, la Conférence Olivaint, qui regroupe, en Belgique, une bonne vingtaine d'étudiants universitaires, de toutes disciplines, du niveau des licences, se veut un centre interuniversitaire de formation à la vie publique dans toutes ses dimensions politique, économique, sociale et culturelle.

«Nous sommes indépendants de tout parti et pluralistes. Les membres d'Olivaint sont des étudiants inscrits dans les différentes universités du pays, tant francophones que néerlandophones», précise Christian van Schoote, le président 1988-89 de la Conférence Olivaint Belgique, en fournissant des détails sur la formation permanente que suivent les différents membres cooptés d'Olivaint - il faut deux parrains pour être Olivaintboy ou Olivaint-girl.

Deux fois par mois, le samedi après-midi, les membres d'Olivaint se réunissent à la Fondation universitaire pour travailler.

«Plusieurs types d'activités sont proposés, ajoute le président. Outre les conférences-débats données par des responsables de la vie économique, scientifique, sociale ou politique, belge ou étrangère, nous faisons des exercices de parole publique et de rédaction d'articles de journalisme. Chaque membre, en effet, présente, devant ses pairs, en moyenne quatre exposés par an sur des sujets imposés ou choisis. Ces exposés sont décortiqués, commentés et corrigés publiquement tant au niveau du fond, de la force d'argumentation que de la forme. C'est ainsi que nous apprenons à parler devant un auditoire et que nous apprenons à convaincre des interlocuteurs», souligne-t-il en expliquant que chacun des membres est tenu de rédiger, par an, quatre articles qui sont publiés dans le bulletin de liaison de la Conférence Olivaint.

En route pour le Togo

Généralement, par centre universitaire ou par région géographique, les membres de la conférence se rassemblent en équipe pour effectuer un travail approfondi. En outre, une fois par an, en avril, se déroule un concours d'éloquence devant un public extérieur et sous la présidence d'un jury spécialisé.

Pendant les vacances d'été, les étudiants d'Olivaint organisent un voyage d'étude d'environ trois semaines. «Ne peuvent y participer que ceux qui préparent activement le voyage», dit encore le président. Pas question de jouer au tire-au-flanc, donc! Et puisque, cette année, la destination est le Togo, il convient que chaque participant établisse un prérapport. Il s'agit bien d'un voyage d'études programmé et non d'un séjour touristique. Au programme: des rencontres et des visites organisées avec la collaboration sur place de l'ambassade de Belgique.

Elitiste, la Conférence Olivaint fondée par un jésuite en France, il y a plus d'un siècle? «Oui et non. C'est vrai que nous restons un petit cercle fermé... mais tout de même facilement accessible. Et, si la motivation existe réellement, on devient membre. Mais, attention, il faut nécessairement être étudiant de licence! Les diplômés restent membres amicaux, mais pas membres actifs...»

C. S.

Des renseignements sur la Conférence Olivaint peuvent être obtenus en s'adressant au secrétariat, avenue Molière, 248, 1060 Bruxelles (02-345.48.48) ou à Christian van Schoote, chaussée de Charleroi, 220, 1060 Bruxelles (02-539.00.40).