SAINT-JOSSE ECOLO PERD UN CONSEILLER QUI PASSE AU PSC ERIC JASSIN DECU DE VOIR SABINE EN FEMME DE MENAGE

ROBERT,FRANCOIS

Page 19

Jeudi 2 octobre 1997

SAINT-JOSSE

Ecolo perd un conseiller qui passe au PSC

Eric Jassin déçu de voir Sabine en femme de ménage

Les Ecolos de Saint-Josse ont perdu la moitié de leurs troupes : Eric Jassin a claqué hier soir la porte du parti pour rejoindre le PSC. Un mauvais coup pour les Verts dont la section ten-noodoise, il est vrai, n'a jamais été très forte.

Eric Jassin a 32 ans. Il a été élu pour la première fois en octobre 1994 avec 63 voix. Fonctionnaire au ministère de la Santé, il a toujours gravité dans la mouvance chrétienne. Pourtant, ce sont les Verts qu'il choisit en 1994. Sincèrement féru d'écologie, il pensait que ce parti correspondait le mieux à ses attentes.

Ces derniers mois, cependant, les motifs de mécontentement n'ont pas manqué, pour Eric Jassin. La semaine des 32 heures, l'école unique du programme écolo l'ont heurté. De plus, il affirme avoir préféré démissionner de son poste d'administrateur à l'ALE de Saint-Josse après avoir appris que son parti utilisait les services de chômeurs mis au travail pour nettoyer les locaux de la rue Charles VI, plutôt que de payer une femme de ménage. Il tient des propos virulents :

- Au même moment, ils ont doublé le salaire du secrétaire régional... Devant ce double langage, j'ai douté du message écolo. Aujourd'hui, je rejoins le PSC mais ne renie pas mes convictions écologistes.

La majorité de Guy Cudell dispose désormais de 21 sièges sur 27. Eric Jassin a en effet refusé de démissionné de ses mandats, au grand dam des Verts.

FRANÇOIS ROBERT