Sarkozy essaie de calmer la polémique

n.c.

Dimanche 5 août 2007

Le contrat de ventes d’armes signé entre le groupe européen EADS et la Libye était en négociation « depuis 18 mois », bien avant la libération des six infirmières et médecin bulgares, a déclaré le président français Nicolas Sarkozy à Wolfeboro, dans le New Hampshire, dans le nord-est des Etats-Unis.

n.c.

Articles similaires :