Schaerbeek - Trente ans et du bon pain sur les planches, ce samedi, à l'occasion du « Grand repas » Les Halles passent à table

LEPRINCE,PATRICE

Page 23

Vendredi 17 septembre 2004

Schaerbeek - Trente ans et du bon pain sur les planches, ce samedi, à l'occasion du « Grand repas »

Les Halles passent à table

* Les Halles de Schaerbeek ont 30 ans et bien l'intention d'en faire un plat. Une savoureuse recette pour les yeux, les oreilles et l'estomac.

ENTRETIEN

PATRICE LEPRINCE

Il y en aura pour tous les goûts, ce samedi, à l'occasion du Grand repas qui lance les festivités du trentième anniversaire des Halles de Schaerbeek. Coordinateur de la programmation, Antoine Pickels nous met en appétit.

Quel est donc le menu de ce Grand repas ?

Nous avons essayé de marquer le coup de l'existence des Halles en rappelant les éléments du passé tout en retissant les liens qui nous unissent au quartier. Pour le volet souvenirs, nous aurons notamment la projection d'un film tourné en quatre jours, les « Halleurs », avec le témoignage d'une trentaine d'artistes passés par chez nous. Une sorte de mémoire du lieu racontant aussi l'histoire de la culture et de ses pratiques qui ont beaucoup bougé depuis les années 70.

Une remontée dans le temps parfumée de nostalgie ?

Pas du tout, il y a un volet souvenir mais nous nous projetons également vers l'avant avec toute la nouvelle équipe qui prépare actuellement sa première saison complète. Avec une installation d'art plastique, lieu de jeu et de découverte pour les enfants. Nous aurons également une pièce de performers hollandais sur le décompte du temps, de la danse et du cirque. Après un début de soirée plutôt calme, l'ambiance montera progressivement avec la pièce ironique du metteur en scène Armel Roussel mais aussi avec la fanfare Rage dedans ou le groupe Minuit Guibolles.

Sans oublier le repas.

Qui selon nous représente le plus grand moment de convivialité. C'est la rencontre avec les gens d'ici. Chacun ira se servir dans les échoppes dressées par les commerçants et les associations du quartier. Quant à nous, nous servirons la soupe à tout le monde.

Une belle occasion de renforcer l'ancrage des Halles dans le quartier ?

Certainement. Des artistes du cru se produiront également durant la soirée de samedi. Mais on ne s'arrêtera pas là. Nous allons démarrer un projet artistique dans ce quartier qui, en dehors de ses aspects multiethniques et culturels, regorge d'artistes de toutes les disciplines. Et nous avons puisé dans notre carnet d'adresses.

A découvrir bientôt aux Halles ?

On commence à travailler dès cette année avec l'espoir de développer le projet pour la saison prochaine. Nous voulons prendre le temps de construire quelque chose qui sonne juste. C'est pourquoi nous avons choisi de demander aux artistes de rêver, de travailler sur leurs désirs. On partira de cela pour éviter de tomber dans les clichés éculés. Plutôt que du socioculturel, nous voulons faire du culturel social.

La fête de samedi n'est, elle, pas réservée aux riverains.

Tout le monde est évidemment bienvenu, les Halles s'adressent au quartier, à la ville, au pays, à l'Europe...·

Samedi à partir de 17 heures. Entrée : de 7 à 11 euros. Infos 02-218.21.07 ou www.leshalles.be