STIB: les propos de K. Lauwers font monter la tension entre PS et CD&V à Bruxelles

n.c.

Vendredi 27 avril 2012

Les propos tenus par le directeur général faisant fonction de la STIB, Kis Lauwers, il y a plus d’une semaine disant entre autres qu’il fallait traire les voyageurs et décourager l’usager de faire de courts déplacements sur le réseau ont provoqué un regain de tension entre les partenaires CD&V et PS de la majorité bruxelloise, vendredi après-midi au parlement régional. Lors d’un mini-débat, tous les intervenants ont condamné les propos tenus à l’exception de la cheffe du groupe CD&V, Brigitte De Pauw. La ministre Brigitte Grouwels (CD&V) a elle aussi loué le travail de Kris Lauwers à la STIB au cours des dernières années. Elle a reproché à Charles Picqué de mettre en danger la procédure de sélection d’un nouveau directeur général, frappée de l’obligation de discrétion, en ayant affirmé que Kris Lauwers s’était disqualifié dans la course à la direction de la société. Brigitte Grouwels a par ailleurs accordé partiellement le bénéfice du doute à Kris Lauwers, louant son travail au sein de la direction de la STIB. Vincent De Wolf (opposition MR) a ironisé en affirmant que si les écologistes avaient eu connaissance des propos de Kris Lauwers il y a plusieurs mois, ils auraient soutenu Alain Flausch qu’ils ont durement critiqué, lorsque celui-ci dirigeait la STIB. Dans la majorité, hormis Brigitte De Pauw, tous ont condamné les propos de Kris Lauwers.