Technologies Dernières idées à glisser sous le sapin Les jeux, ça fait toujours plaisir ! Personnalisez vos cartes

DESALLE,PHILIPPE

Page 25

Samedi 21 décembre 2002

On vous avait prévenu : Noël tombe le 25 décembre. Vous aviez oublié ? Heureusement, nous sommes là pour vous aider à trouver des cadeaux.

TechnologiesDernières idées à glisser sous le sapin

PHILIPPE DESALLE

Voici notre sélection à glisser sous le sapin pour faire plein d'heureux autour de vous. Nous avons classé les cadeaux par prix.

Moins de 100 euros. Effet garanti avec l'horloge Laserclock (35 euros). Produite par la société liégeoise Neurodata Design, elle repose sur un ancien disque Laservision revêtu en sérigraphie d'un habillage reprenant les noms d'acteurs et actrices célèbres.

Pour dix euros de plus, vous pourriez offrir la Wireless Optical Mouse Blue de Microsoft. Cette élégante souris optique (pas de boule à nettoyer) et sans fil convient indifféremment aux gauchers et aux droitiers. Elle est équipée de deux boutons et d'une roulette translucide et est compatible avec les univers Windows et Macintosh.

L'avènement de la photo numérique se traduit par l'apparition d'une nouvelle jungle : celle des supports mémoire. Tel appareil utilise une carte de type CompactFlash, tel autre une SmartMedia,... Pour récupérer tout cela sur le PC, il faut disposer de l'appareil lui-même, du câble qui permet de le relier à l'ordinateur et bien sûr de l'indispensable logiciel. L'ImageMate 6-in-1 de SanDisk (79 euros) se connecte à l'ordinateur via le port USB 2.0 (compatible USB 1.1). Des « slots » positionnés sur sa face frontale autorisent l'insertion de cartes CompactFlash (I et II), Smart Media, SD, Memory Stick et MultiMedia.

De 100 à 300 euros. L'originalité du Dect Butler 2510 Twin de Topcom (119 euros), c'est de ne pas proposer un téléphone d'intérieur sans fil mais directement deux. De cette façon, vous pouvez brancher la base principale (et le premier combiné) sur la prise téléphonique de votre habitation et la base secondaire (avec le second appareil) dans n'importe quelle autre pièce, fût-elle située à un autre étage : ici, une simple prise d'alimentation suffira. Les deux combinés peuvent être employés comme des interphones sans fil dans un rayon de plusieurs dizaines de mètres. Dans ce cas, il n'y a pas de frais de communication...

Avec le Zire, Palm propose un ordinateur de poche à un prix particulièrement agressif : environ 140 euros. Ce PDA de 109 grammes peut être synchronisé avec un ordinateur fonctionnant sous Windows ou MacOS.

Affiché aux environs de 195 euros, le lecteur de CD portable SL-MP35 de Panasonic ne se contente pas de lire les CD audio mais également les CD enregistrés en MP3. Son écran permet l'affichage des données relatives aux divers morceaux : titre, nom de l'interprète, etc. La mémoire anti-choc de l'appareil (45 secondes pour un CD audio, 100 secondes pour les fichiers MP3) vous permettra de l'emporter durant vos séances de jogging.

Pour environ 290 euros, le scanner Perfection 2400 Photo d'Epson propose une résolution de 2.400 x 4.800 dpi avec échantillonnage couleurs sur 48 bits. Facile à utiliser sous Windows et sous MacOS, aves sa connexion rapide (port USB 2.0). Il est fourni avec un système permettant la numérisation de négatifs et de diapositives.

De 300 à 500 euros. Le tout nouveau JackRabbit de Philips (329 euros) est original à plus d'un titre. Non content de lire aussi bien les CD audio que les disques MP3, ce lecteur portable fait de même avec les DVD-Vidéo et même les DVD-Rom (n'oubliez pas de le brancher d'abord sur un téléviseur dans le premier cas et sur un ordinateur dans le second). Mieux: connecté à un PC au travers du port USB 2.0 (compatible 1.1), il se mutera en « graveur » de CD.

La Dymo LabelWriter (350 euros) n'a pas son pareil pour imprimer des étiquettes autocollantes de façon rapide, soignée et économique. Différents formats sont disponibles selon l'usage souhaité : boîtiers de cassettes ou de DVD, classeurs, badges,... Le logiciel fourni permet de gérer une liste de contacts, d'associer sur l'étiquette l'adresse de l'expéditeur et celle du destinataire, d'imprimer un code-barres, etc.

L'enregistrement sur DVD au départ d'un ordinateur vient de faire un pas en avant grâce au DRU500A de Sony (400 euros). C'est le premier « graveur » pour PC compatible avec autant de formats. Il permet la sauvegarde de données aussi bien sur DVD-R que DVD+R, DVD-RW, DVD+RW en plus, bien sûr, des CD-R et CD-RW. Mieux : ce joujou offre la vitesse d'enregistrement sur DVD la plus élevée du marché. On devrait plutôt dire « offrira » : si l'appareil est déjà disponible, ces nouveaux disques « rapides », eux, se font encore attendre. Heureusement, le DRU500A accepte également les DVD vierges traditionnels.

Le système Z-680 de Logitech (499 euros) est un kit d'enceintes équipées de décodeurs Dolby Digital, DTS et THX offrant un son de type 5.1 grâce à ses cinq haut-parleurs et à son caisson de basses. Particulièrement puissant, le Z-680 a l'avantage de pouvoir être branché sur de nombreuses sources : un lecteur de DVD-Vidéo, une console de jeu (PS 2, Xbox,...), un ordinateur ou même un lecteur audio portable.

Entre 500 et 1.500 euros. On pourrait penser de la F-DV55AD de LG (559 euros) qu'il s'agit d'une mini-chaîne assez traditionnelle. Mais si elle inclut un tuner AM/FM à 30 présélections, un deck cassette et... cinq enceintes, c'est qu'elle ne se limite pas au seul secteur audio : son changeur pour trois disques lira aussi bien des DVD-Vidéo que des CD audio des CD MP3...

Un poids inférieur à 4 kg permet à l'OptiPlex SX260 de Dell d'être rangé dans la catégorie des PC de bureau ultra légers. Il peut être monté dans le sens horizontal ou vertical, sous un bureau, contre un mur ou derrière l'écran plat, ce dernier étant disponible en option. En configuration standard (829 euros), l'ordinateur comprend un processeur Pentium 4 cadencé à 2,0 GHz, 128 Mb de Ram, un disque dur de 20Gb, etc.

Quel est le point commun entre ce PC et la mini-chaîne NX-HD10R de JVC ? Tous deux sont dotés... d'un disque dur. Pratique pour stocker plusieurs heures de musique. Avec une capacité de 10 Gb, celui de la NX-HD10R (1.200 euros) vous permet d'archiver le contenu de nombreux CD audio au format AAC. Au total, il pourra contenir jusqu'à 220 heures de musique !

Au-delà de 1.500 euros. Si la formule du « home-cinema » fait rêver de nombreux consommateurs, beaucoup résistent à ses charmes en raison des inconvénients de l'installation. C'est qu'au téléviseur grand écran et au lecteur de DVD-Vidéo, il faut rajouter non seulement un amplificateur audio-vidéo mais aussi et surtout cinq enceintes à répartir dans la pièce. Plus que les trois haut-parleurs à positionner devant les téléspectateurs, ce sont les deux enceintes de l'arrière qui posent problème : les inévitables câbles devant les relier au coeur de l'installation sont généralement peu appréciés par les maîtresses de maison. On n'ira pas jusqu'à imaginer que Bose a eu l'obsession de la paix dans les ménages en développant son modèle 3-2-1 Home Cinema (1.610 euros), mais le résultat est le même. En exploitant une méthode de codage unique, le fabricant américain affirme restituer les effets « surround » d'une installation complète au départ de deux haut-parleurs et d'un caisson de basses. Cette véritable chaîne audio-vidéo comprend aussi un lecteur de DVD-Video (apte à lire les CD MP3), un ampli et un tuner deux gammes d'ondes.

Si un écran plasma compléterait agréablement cette installation, il est une autre piste susceptible d'intéresser les amateurs de grands écrans. Avec un projecteur vidéo comme le Garbo de Philips (2.699 euros), c'est vous qui définissez la taille. Deux, trois voire cinq mètres de diagonale ? Pas de problème. Un simple mur blanc suffit pour recevoir l'image mais vous gagnerez en qualité de restitution si vous utilisez un écran de projection. Pensez à prévoir une certaine pénombre et appuyez sur le bouton de la télécommande : cette salle de cinéma, c'est votre salon...·

Les jeux, ça fait toujours plaisir !

A défaut de « The Sims Online », dont le lancement chez nous a finalement été reporté au milieu du mois de février, trois des principales sorties de jeux vidéo de cette fin d'année (voir aussi « Le Soir » du 30 novembre 2002) se concentrent sur deux thèmes : sport et action.

Le sport, c'est d'abord et avant tout le football. « Fifa 2003 » (Windows, PlayStation, PS2, Xbox, GameCube, GameBoy Advance) ferme la parenthèse sur l'intermède que constitua le « Fifa World Cup 2002 » d'il y a quelques mois. Joliment présenté, cet hymne au ballon rond et à ses vedettes ne révolutionne pas le secteur mais lui ajoute, çà et là (côté ambiance, par exemple), quelques petites touches intéressantes. Suffisamment, en tout cas, pour en faire un succès.

Dans « Need for Speed - Poursuite Infernale 2 » (Windows, PS2, Xbox, GameCube), le mot clé est vitesse. Au volant de véhicules de rêve (Lamborghini, Lotus, etc. : les voitures les plus spectaculaires ne sont pas disponibles dès le début, il faudra les mériter), vous n'avez qu'un objectif : foncer. Comme vous ne tenez guère compte de ce qui s'affiche sur le compteur, de la présence d'autres conducteurs ou de l'endroit où vous vous trouvez, les forces de l'ordre s'intéressent à votre cas. Elles tentent de vous rattraper et de mettre fin à votre course folle en vous faisant déraper, en installant des barrages sur la route,...

Autre vedette de cette fin d'année, « The Getaway » (PlayStation 2) semble rencontrer le succès commercial escompté par Sony. Rien qu'au Royaume-Uni, il se serait déjà vendu à plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires depuis sa toute récente sortie. Ce titre, réservé aux plus de dix-huit ans, est pourtant loin de faire l'unanimité en raison de son climat de violence et du réalisme des situations présentées. Des truands y enlèvent un enfant afin d'obliger son père, ex-taulard, à renouer avec la criminalité. Pour les principales scènes du jeu, de véritables acteurs ont été filmés et les images ensuite numérisées. Si l'aspect course-poursuite constitue un élément essentiel de « The Getaway », c'est aussi parce qu'on a l'impression de visiter Londres : environ 40 km2 d'artères de la capitale britannique y sont reproduits de façon exacte. Voilà qui explique en partie l'importance du budget de développement de ce jeu : plus de 12 millions d'euros...·

Ph. D.

Personnalisez vos cartes

Si vous n'avez pas encore envoyé de carte de voeu, vous trouverez tout ce qu'il faut pour en réaliser de très personnelles dans le Decadry Christmas Express (Windows). Cette solution « tout en un » inclut du papier et des enveloppes de plusieurs formats ainsi qu'un logiciel, aisé à maîtriser. Vous pourrez utiliser les modèles proposés ou les personnaliser à votre goût en y intégrant telle photo, en modifiant le texte, etc. En plus de cartes de circonstances, le programme permet aussi la réalisation et l'impression de cartons d'invitations, de menus, etc.

A côté du sempiternel GSM, l'autre objet phare de cette fin d'année est l'appareil photo numérique (« Le Soir » du 23 novembre 2002). Quel que soit le modèle sélectionné, vous serez plus que probablement amené à transférer vos images vers un ordinateur afin de les y retravailler (et avant de les imprimer). Avec quel logiciel ? Le meilleur choix du moment semble bien être le Photoshop Elements 2 d'Adobe (MacOS/Windows). Adaptation grand public d'un programme professionnel, il offre une vaste palette d'outils tout en maintenant une grande facilité d'utilisation.·

Ph. D.