Transport aérien Biac prévoit 23,7% de passagers en moins pour 2002 Bruxelles-National en bénéfice

DEMONTY,BERNARD

Page 11

Mardi 12 mars 2002

Transport aérienBiac prévoit 23,7% de passagers en moins pour 2002

Bruxelles-National en bénéfice

BERNARD DEMONTY

Malgré la faillite de son premier client, la Sabena, et les attentats du 11 septembre, Biac, la société gestionnaire de l'aéroport de Bruxelles-National demeurera en bénéfice, pour l'année 2001.

D'après les chiffres provisoires, dont nous avons pu prendre connaissance, le bénéfice avant impôt (EBT, dans le jargon financier) s'élève à 22,2 millions d'euros, contre 51,37 millions d'euros en 2000. En pourcentage, le bénéfice chute donc de 56,8%.

Les revenus ont augmenté de 3,6%, l'an dernier. Ils s'élèvent à 279,73 millions d'euros. Les dépenses ont connu une importante croissance, pour s'établir à 193,01 millions d'euros (34,2%).

Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations, amortissements et taxes (Ebitda) s'élève à 86,72 millions d'euros.

La faillite de la Sabena n'étant intervenue qu'à la fin de l'année 2001, Biac a donc pu limiter les dégâts, grâce aux recettes engrangées avant le dépôt de bilan de la compagnie nationale. Ainsi, sur l'ensemble de l'année, le nombre de passagers n'a diminué que de 8,8%. Les revenus liés au parking n'ont baissé que de 1,4%. Les ventes au détail ont, quant à elles, chuté de 7,9%.

Malgré le redécollage d'une compagnie à Bruxelles, dans laquelle Biac a investi 12,4 millions d'euros, l'année 2002 s'annonce beaucoup plus difficile. Elle devrait, selon toute vraisemblance, se solder par une perte.

D'après les prévisions des dirigeants de Biac, la nombre de passagers devrait diminuer de 23,7% sur l'ensemble de l'année 2002, pour s'établir à 15 millions, contre 19,7 en 2001. Précisons que la direction de Biac n'a voulu faire aucun commentaire sur les chiffres en notre possession. Ils doivent encore être avalisés par le conseil d'administration et par les réviseurs. Ils sont susceptibles d'aménagements.·