TREIZE A LA DOUZAINE DES ASSURANCES MENSUALISEES

KALISZ,SERGE

Page 13

Vendredi 30 avril 1993

TREIZE

À LA DOUZAINE

Des assurances mensualisées

L'assurance deviendra-t-elle dans un proche avenir un produit vendu comme n'importe quel autre? Probablement! On ne l'écoulera sans doute pas à la criée, le dimanche matin dans les marchés publics (cela s'est vu dans le passé!) ou dans les brocantes, mais à l'instar de n'importe quel couche-culotte, et ce grâce essentiellement à la nouvelle réglementation de septembre 1992. Elle bénéficiera de ses promotions «discount», de ses exclusivités, de ses catalogues voire de ses points de fidélité.

Pour preuve de cet irréversible élan, la compagnie Corona vient de lancer en ce début mai un tout nouveau concept, fortement inspiré des techniques de ventes des grandes surfaces d'alimentation ou des pompes à essence: l'abonnement mensuel d'assurances. Il s'agit, détaille Alain Dupont, le marketing manager de Corona, tout simplement du regroupement de toutes les assurances du particulier en un seul contrat global payable et résiliable par mois, sans suppléments.

Afin de promouvoir ses polices, Corona avait déjà opté en 1990, pour l'assurance en direct. Travaillant sans courtier, la compagnie proposait ainsi des assurances à des tarifs inférieurs de 15 à 20 % par rapport à ceux pratiqués par les compagnies classiques. Aujourd'hui, pour se démarquer des autres assureurs en direct, elle lance donc cette formule d'abonnement.

En pratique, le consommateur est invité à faire son choix dans un «catalogue (!) de dix-neuf produits, dont une douzaine de nouveaux (assurance obsèques, vacances payées après la pension, assurance dont les primes évoluent en fonction de la forme physique...). L'assurance peut évidement choisir une seule assurance comme la totalité. Il pourra, s'il le souhaite, compléter plus tard son abonnement. A chaque fois, toutes les nouvelles assurances souscrites s'intégreront dans ce plan unique de paiement mensuel.

Par ailleurs, cette formule se targue de présenter également des réductions en fonction du volume de primes. C'est le volume discount. Nous offrons 1 % de réduction supplémentaire par tranche mensuelle de 1.000 francs de primes. En d'autres termes, si vous souscrivez pour 5.000 francs de primes, vous bénéficiez d'une remise de 5 %. Si vous prenez pour 10.000 francs de primes, la réduction grimpera alors à 10 % en plus de la diminution de base. Les petits finauds qui espèrent bénéficier de 100 % de bonus en souscrivant mensuellement pour 100.000 francs doivent malheureusement déchanter, le plafond de réduction étant fixé à 10 %.

Notre atout numéro un, poursuit Alain Dupont, demeure le regroupement des différentes assurances en un seul contrat. Désormais, subsistent un seul numéro de client et un seul interlocuteur au bout du fil. Les procédures s'en trouvent de la sorte clarifiées, simplifiées, accélérées, moins onéreuses et donc plus rentables. Pour Corona en premier...

S. Kz