TREIZE MORTS ET PRES DE 90.000 HECTARES DETRUITS, L'ESPAGNE RAVAGEE PAR DE GIGANTESQUES INCENDIES

AFP

Page 15

Mercredi 6 juillet 1994

Treize morts et près de 90.000 hectares détruits

L'Espagne ravagée par de gigantesques incendies

Les incendies qui ravagent depuis trois jours plusieurs régions espagnoles continuaient de se propager sur la côte méditerranéenne détruisant, selon un dernier bilan, près de 90.000 hectares et faisant treize morts, un disparu et des dizaines de blessés dont plusieurs sérieusement brûlés.

Attisés par un vent fort et s'étendant à travers des bois et maquis très secs, les foyers (environ 200), qui ont éclaté au cours de la journée ont désormais détruit depuis lundi, selon le centre de contrôle de lutte contre les incendies, 32.500 hectares dans la région de Valence (est), 15.000 hectares près de Teruel (Aragon, centre est), 23.500 hectares près de Barcelone (Catalogne, nord-est) et 5.000 hectares près de Murcie (sud-est).

Dans la région de Valence, où six bénévoles sont morts lundi, après que leur voiture eut été cernée par les flammes, dix communes au total sont sinistrées alors que les moyens de lutte restent très limités à l'intervention d'un avion, d'un hélicoptère et de quelque 150 pompiers. A la limite des communautés de Valence et d'Aragon, près de Teruel, les autorités militaires ont autorisé le déploiement de deux compagnies (200 militaires) venues se joindre à la centaine de militaires qui, depuis dimanche, aident les pompiers avec plusieurs centaines de volontaires, trois hélicoptères et un hydravion. La situation reste «très préoccupante» au nord de Barcelone où une dizaine de nouveaux foyers ont ajouté aux difficultés rencontrées par les pompiers pour lutter contre les cinq très importants fronts auxquels ils doivent faire face avec des moyens qualifiés de «très limités».

Le manque d'avions, d'hélicoptères, d'eau, de lances à incendie et de citernes est dénoncé par le millier de pompiers qui sont aidés sur place par plusieurs centaines de volontaires. Le survol des sinistres est d'autre part rendu très difficile par la très épaisse fumée qui s'étend sur une grande partie de la Catalogne, cependant que les villes et villages de la région se recouvrent peu à peu d'une couche de cendre.

En Andalousie, enfin, un seul incendie ravage encore, près de Cadix, une partie du parc naturel des «Alcornocales» ainsi qu'un versant de la «Sierra de las nieves» près de Malaga. Un incendie meurtrier: le chauffeur d'un véhicule anti-feu et son assistant y ont, en effet, perdu la vie. (AFP.)