Uccle sauve sa médiathèque

MATHIEU,BENOIT

Page 9

Jeudi 15 janvier 2009

Culture Déménagement à Montjoie

Le collège ucclois a tranché ce mercredi : il va se livrer à un sauvetage mâtiné de fusion par absorption. Il en a du moins l’intention : un courrier allant dans ce sens est parti ce matin. Direction la Communauté française et l’ASBL La Médiathèque.

Ce n’est un secret pour personne : les médiathèques subissent une importante baisse de fréquentation. La Communauté française a décidé de supprimer 7 de ses 13 centres de prêt. Dont celui de la chaussée d’Alsemberg, au cœur d’Uccle. « Nous désirions maintenir ce service dans la commune », intervient l’échevine de la culture, Carine Gol-Lescot (MR). Sans toutefois se ruiner non plus.

Reprendre le centre assurerait à la commune un subside de 25.000 euros par an durant cinq ans, débloqué par la ministre PS de la Culture Fadila Laanan. Ajoutons à cela les 20.000 euros de subsides que donnait déjà Uccle à la médiathèque, en plus de la mise à disposition gratuite du local. « Notre intention est de ne pas dépasser cette enveloppe budgétaire », annonce Carine Gol. Avant de préciser. « Peut-être pas la première année, avec le déménagement et la reprise du personnel. »

Car économies d’échelle il y aura. La médiathèque déménagera chaussée de Waterloo, dans les locaux de la bibliothèque Montjoie, joyeuse centenaire. Exactement là où se trouvait l’ancienne ludothèque. Le centre de la commune ne serait pas oublié, puisqu’un dépôt serait également prévu dans la bibliothèque du centre, rue du Doyenné.

Sur les 3,24 équivalents temps plein que comptait la médiathèque – correspondant à 4 personnes – un seul sera repris. « Les personnes de la médiathèque seront prioritaires. Si le poste les intéresse : les salaires du service public sont moins élevés que ceux de La Médiathèque. »

Le dossier ne devrait pas trop traîner, sauf en cas de blocage dans l’adaptation de la convention aux spécificités uccloises. Seule date limite pour la Communauté : le 1er juin.