Un nouveau thermomètre pour l'euro

SERVATY,PHILIPPE

Page 4

Mercredi 8 novembre 2000

Un nouveau thermomètre pour l'euro

Le conseil des ministres des Finances des onze pays européens ayant adopté la monnaie unique, baptisé l'Eurogroupe, a décidé de créer un indice de confiance dans la zone euro. Il traduira le climat des affaires à partir de statistiques de la Commission européenne. Il sera publié le 27 novembre prochain, à raison d'une fois par mois.

L'Eurogroupe et la Commission sont convaincus que la faiblesse de l'euro est en partie due à la mauvaise appréciation, par les marchés, de la robustesse de l'économie européenne. Laurent Fabius, ministre français des Finances, qui chapeaute l'Eurogroupe, a souligné mardi que la croissance de la zone euro est sur une pente d'au moins 3 % . Il estime que l'euro est sous-évalué: Un euro plus fort serait dans l'intérêt de l'Europe et de l'économie mondiale. Il applaudit dès lors les quatre interventions récentes de la Banque centrale européenne sur le marché des changes. L'euro n'en a pourtant guère profité (il se traitait hier à moins de 0,86 dollar).

Ph. Sy