Demande de permis pour la passerelle

MATRICHE,JOEL

Page 20

Jeudi 19 janvier 2012

Urbanisme Parc de la Boverie

Bientôt une passerelle entre la rive gauche de la Meuse et le parc de la Boverie, où sera implanté le futur Centre international d’Art et de Culture ? Une demande de permis a été déposée par la direction des Voies hydrauliques de la Région wallonne, auprès du fonctionnaire délégué le 23 décembre. Mais estimant que le dossier accompagnant cette demande manquait de consistance, le représentant de la Région a demandé au maître d’ouvrage de le compléter. Pour le dire autrement, les documents rentrés se contentaient de présenter la passerelle, sans égard pour le parc, le futur musée, la programmatique générale de cet axe qui devrait courir de la gare des Guillemins à la Médiacité. Sans prise en compte du projet dans son intégralité, des flux de circulation qui devront vraisemblablement être revus à la Boverie, etc. Le maître d’ouvrage doit donc revoir et surtout étoffer sa copie, au rythme qui lui convient. Lorsque le dossier sera complet, le fonctionnaire délégué pourra enfin l’instruire et le transmettre à la Ville de Liège afin qu’il fasse l’objet d’une enquête publique.

Pour rappel, cette passerelle, signée par les bureaux Greisch et Corajoud, ne se contentera pas d’enjamber la Meuse, elle survolera aussi le parc – classé – de la Boverie pour amener les piétons jusque la rue du parc, près du centre commercial. Les photos décrivant l’intégration de cet ouvrage d’art dans le parc et la roseraie n’ont cependant pas été diffusées.